19/04/2015 // 10:34

 

Il faut vraiment que j'écrive plus. Désolée si je vais faire des fautes mais j'écris vite. J'en ai besoin.

J'ai vu la vidéo de Marie alias EnjoyPhoenix qui vient d'écrire un livre. Cela fait quelque temps que je pensais à en écrire un sur la maladie, ce que j'ai traversé et que je traverse toujours mais il y a tellement de choses à dire que je ne saurais par où commencer et surtout ce serait très fouillis, pleins d'histoires se rejoignent et son essentiel à la compréhension de toute l'histoire. Et puis, j'ai peur de tomber dans le dramatique et que ce soit un livre de plainte plutôt qu'une aide aux personnes qui ont besoin d'aide dans ces moments. Personne n'a vraiment été là pour moi lorsque j'en avais besoin alors je veux vraiment aidé. C'est pourquoi j'avais créé le ask Edhelp mais mon blog n'est pas assez connu pour que je puisse venir en aide à qui que ce soit. J'en suis malade quand je pense que certaines personnes en ce moment même souffrent sans que personne ne s'en soucis ni ne s'en aperçois et ça me rend malade de dire que certaines personnes ne disent rien alors qu'on es là pour elle, certes je suis une inconnue mais j'ai peut être vécue ce que vous êtes en train de vivre et croyez moi être seule c'est vraiment pas la bonne solution. J'ai rien dis à personne et c'est la pire chose que j'ai pu faire dans ma vie. Faut parler, pourquoi croyez vous que j'écris ce journal ? Pour parler, même si c'est pour rien dire ou pour raconter ma vie de merde sans intérêt. Au moins je parle et c'est déjà beaucoup. Quand j'ai un j'aime ou un commentaire sur un de mes récits je suis tellement heureuse que quelqu'un m'ai lu, c'est comme si je m'étais confiée et que cette personne m'avait écoutée et était là pour moi même si c'était pour dire que je mangeais une pomme ! Cette page de journal va être la plus confuse que j'ai jamais écrite. J'adorerais faire des vlogs, pour montrer que même avec une maladie qui nous bouffe de l'intérieur on peut être heureux. Même quand on est défigurée on peut être souriante et se trouver belle. Même quand on doit se couper les cheveux tellement on les perd on peut s'accepter. Même quand personne veut vous approchez de peur d'attraper ce que vous avez, vous pouvez vous faire des amis. Ma maladie m'a gâchée mon enfance, m'a gâché une partie de ma vie mais avec du recul c'est certainement la meilleure chose qui me soit arrivée. Ma vie aurait été totalement différente, j'aurais été totalement différente, je n'aurais pas compris les mêmes choses, j'aurais pas vécu la même chose, je serais pas devenue qui je suis aujourd'hui. Aujourd'hui, je suis fière de la personne que je suis devenue parce que je suis partie de loin. La vie m'a tout pris pour me permettre de me rendre compte de ce qui compte vraiment. Maintenant j'ai des valeurs, du respect que je n'aurais jamais éprouvé si je n'étais pas malade, si je n'avais pas souffert.

J'aimerais écrire un livre sur tout ça mais ça se résumerait à : Vivez, même si vous souffrez, parce qu'il y a toujours pire et que la vie est courte. Rien n'arrive sans raison. Tout à un bon coté. Asseyez-vous, fermez les yeux, respirez et rendez-vous compte de ce que vous avez perdu mais aussi ce que ça vous a permis de trouver. Allez de l'avant parce que le pire est devant vous et si vous ne profitez pas du moment présent, si vous vous morfondez, vous vivez dans le passé, mettez vus une grande claque dans la gueule. Dépassez vos limites. Jetez-vous des défis, des buts à atteindre : faire un marathon, apprendre une nouvelle langue. Et même, tous les jours, offrez du bonheur, aidez les autres, souriez aux inconnus, faites rire un enfant au centre commercial, donnez une pièce à quelqu'un qui est dans le besoin. Ne vous dites jamais que rien ne peut être pire parce que, tout le monde le sait : la vie a une fâcheuse manie de nous prouvez le contraire. Dites à celui ou celle qui fait battre votre cœur que vous l'aimez même si vous vous prenez un vent énorme parce que peut être que cette personne se fera écraser demain. Souvenez vous de Mark et Lexie, c'est pas suffisant comme leçon ?!

Faites ce que vous voulez comme vous le voulez dans la légalité bien sûr. Peu importe le regard des gens ou leurs avis. Nous sommes des humains, c'est dans notre nature de critiquer, de tirer vers le bas pour empêcher que quelqu'un réussisse lorsque nous nous échouons en ne tentant rien. Assumez vos choix. Vivez merde.

 

J'en ai fini pour le moment. J'ai tellement d'autres choses à dire.

 

11:04